Trouver une cave à vin d’occasion

Publié le | Mis à jour le

L’achat d’une cave à vin d’occasion permet de réaliser une économie non négligeable de 20 à 50% comparé au prix du neuf. Pour parvenir à ses fins, il ne faut pas de lasser de rechercher l’occasion rare.

Les points importants

Les caves à vin sont des appareils électriques, il faut donc s’assurer que le circuit électrique fonctionne correctement et se présente dans un état normal, c’est-à-dire sans raccord douteux.

Le fonctionnement intermittent peut réduire la stabilité de la température entre 10 et 14°C, ce qui est la condition première pour espérer conserver un bon vin. Globalement, il faut éviter les amplitudes thermiques supérieures à 5°C.
Il faut aussi savoir que les caves à vin comportent un système anti-vibrations. Le vin est un produit délicat qui supporte mal l’agitation, c’est-à-dire les chocs et le bruit. Vous aurez donc intérêt à essayer l’appareil avant l’achat. L’essai doit se faire dans un endroit calme, afin de percevoir des bruits étranges émanant de l’appareil. Si vous n’entendez rien de suspicieux, c’est parfait.

Où trouver une cave à vin occasion ?

On peut s’y prendre de deux façons efficaces. La première est celle des petites annonces, où des particuliers mettent en vente leurs appareils. Les raisons de la vente sont multiples : déménagement, achat d’un matériel d’une autre dimension, double emploi… On va donc être confrontés à faire le choix parmi plusieurs modèles à des prix différents.
Le deuxième solution, c’est internet. L’offre y est extrêmement variée en coûts, en modèles, en capacités et en performances. Profitez de l’expérience du vendeur annonceur lors de votre achat et n’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous viennent à l’esprit.

Quels critères pour définir le prix ?

Au préalable, il faut donc définir vos besoins. D’abord, bien se mettre dans l’idée qu’on investit dans une cave à vin pour une période de dix ans minimum. Certains vins ont en effet besoin de cette durée de conservation pour être bonifiés.
Il faut déterminer la capacité en volume que l’on souhaite stocker, donc le nombre de bouteilles. Cette décision se prend en fonction de la consommation, mais aussi en fonction des bouteilles que l’on a déjà en stock. Les bouteilles doivent être accessibles facilement et positionnées verticalement, de façon à mouiller le bouchon de liège. La capacité réelle est de ce fait souvent inférieure à celle annoncée par le vendeur.
Vient ensuite le choix de la fonction attendue par la cave à vin d’occasion. Cave à vin de vieillissement, de conservation, de dégustation ou bien polyvalente. Ce critère est un facteur essentiel du montant à envisager.

Et enfin, à vous de savoir si vous souhaitez un modèle encastrable, ou à poser directement. Certains aiment disposer leur cave à vin dans leur cuisine, dans leur cellier, dans leur cave ou leur garage. Il existe aussi les versions dites en pose libre, à installer de préférence dans le garage. Si vous choisissez de l’entreposer à l’intérieur de la maison, donc d’une pièce à vivre, il faudra penser à ce que votre cave soit en « accord » avec l’ameublement de votre maison, et opter pour des matériaux et des finitions qui vont dans ce sens.